Le Martouret

L’association a poursuivi son évolution dans 3 directions : la dynamique de développement durable, la gouvernance et les travaux de rénovation.

Le développement durable nécessite un processus d’évolution qui intègre les dimensions économiques, sociales et environnementales. Forte de ces avancées au fil des années dans les différents champs du développement durable, l’association a mis en place un Système de Management Intégré (SMI), en lien avec le projet associatif, élaboré et partagé par les administrateurs et les salariés. Un SMI est un système de gestion globale d’une structure qui permet de créer une dynamique de développement durable dans tous les aspects de son fonctionnement. Ce n’est pas un système figé et codifié, il autorise une adaptation à la vision globale de la structure ; il permet la formalisation d’un outil de pilotage.

Les Amis de Circée accompagne les salariés et les membres du CA dans cette démarche.

La gouvernance a fait partie et continue à être un axe d’évolution et de recherche de qualité, d’efficacité et de clarté durant l’année 2010. En marge, mais en lien, avec les réflexions sur le SMI, nous avons modifié le règlement intérieur qui fixe les rôles respectifs de chacun des acteurs du Martouret: l’Assemblée générale, le CA, le Bureau, la Direction et l’équipe des salariés. Les principales innovations sont une délégation renforcée auprès de la Direction et le rôle de plus en plus affirmé de toute l’équipe salariée comme force de proposition et d’amélioration du fonctionnement du centre.

Par ailleurs, nous avons commencé une réflexion sur l’évolution de l’association vers une association collégiale qui renforcerait son ancrage dans le territoire et la participation des différents acteurs et utilisateurs du Martouret.

UN SYSTEME DE MANAGEMENT INTEGRE SMI

Définition, objectifs :

Un système de management intégré est un système de management qui permet de gérer de façon globale les parties communes aux référentiels Qualité, Sécurité, Environnement en fonction des caractéristiques de la structure. Ce système peut être associé à la nouvelle norme ISO 26000 dite de « responsabilité sociétale ». Il a pour objectifs:

  • L’amélioration des conditions de travail et des services
  • L’amélioration continue des performances globales
  • La rationalisation des orientations (intégration Qualité, Sécurité, Environnement, DD), ce qui correspond à agir en cohérence sur la maîtrise des impacts sur l’environnement (Système deManagement Environnemental) + Qualité (satisfaction des clients, conditions de travail) + Sécurité (satisfaction des exigences réglementaires pour le travail et la clientèle).

Au Martouret

  • Pratiques « classiques » d’un SME : économie des ressources (le chauffage par une régulation fine, l’électricité par des dispositifs de marche arrêt, l’eau par des systèmes de réduction de débit sur les robinets, le papier, etc…). Alimentation à partir de produits bio quand c’est demandé, à partir de produits locaux ou régionaux systématiquement. Tri des déchets, compostage. Mobilité : transports ferroviaires, co voiturage.
  • Mixité sociale : l’idée est de faciliter les vacances pour tous. Pour cela le Martouret favorise la rencontre de publics très différents, entre jeunes, entre jeunes et adultes. Par exemple, en accordant des tarifs différents selon les revenus, en prenant en charge une partie du coût de la personne qui accompagne un handicapé.
  • Qualité : accueil, prestations vers la clientèle ; qualité des conditions de travail: respect des profils de poste, délégation de responsabilité, relations interpersonnelles, gouvernance.
  • Sécurité au travail : respect des normes réglementaires, formation continue des personnels.
  • Communication : affichage clair dans nos documents de l’engagement dans la démarche, formation des personnels saisonniers par les salariés permanents, affiches et affichettes dans tous les locaux, sensibilisation systématique des résidents.
  • Méthodologie : Le travail de réflexion et de formalisation a en partie été possible grâce au projet « Rhônalpins écocitoyens ». Le financement a permis la mission d’une consultante, Brigitte Nardin, le tutorat et la formation par les Amis de Circée et l’impression de documents de communication. Des sessions d’animation pour une progression continue (roue de Deming : programmation, action, évaluation, réaction) ont lieu à intervalles réguliers avec les salariés.

Un travail similaire sur les objectifs 2011 – 2013 doit être fait au sein du CA. Une autre session permettra la mise en commun des avancées des membres du CA et des salariés, toujours avec l’accompagnement des Amis de Circée.

Comments are closed.