Dans son article paru dans Le Monde en mai 2018, l’auteure Moina Fauchier-Delavigne mentionne l’éducation à l’environnement comme une nécessité pour les enfants.
Extrait: Louis Espinassous est pourtant catégorique : « Les enfants dans nos sociétés seront sauvés par l’action complexe dans un milieu complexe. Il faut absolument les mettre dehors. » Depuis une cinquantaine d’années, les réserves naturelles se sont multipliées, mais cela ne suffit pas pour sauvegarder la nature. Anne-Caroline Prévot, écologue, chercheuse CNRS au Muséum d’histoire naturelle, explique : « Il faut que les enfants jouent dans la nature : explorer de façon libre, sans contrainte, sentir, toucher… C’est indispensable pour que la nature entre dans leur identité personnelle. Ces expériences précoces sont aussi fondamentales que les connaissances. On ne protège que ce qu’on aime. Sans ça, la théorie ne sert à rien. »
Article entier: ART_Moina-Fauchier-Delavigne__on-a-coupé-les-enfants-de-la-nature